TUTO Lego Powered UP – Les blocs

Voici un résumé des blocs vus à ce jour:

1) Blocs « Jaunes »

Le premier bloc, qui se trouve dans l’onglet jaune, est le bloc de Départ (ou « Start » en anglais). Ce bloc permet d’exécuter le code qui se trouve après lorsqu’on appuyer sur le bouton « Flèche verte » située en haut à droite de l’écran.



Ce bloc est un bloc DépartSiVrai (ou « StartOnTrue » en anglais). Il permet de lancer une séquence si une condition est remplie.



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est bloc-DepartSurFront.png.

Ce bloc est un bloc DépartSurFront (ou « StartOnEdge » en anglais). Il permet de lancer une séquence lorsqu’une condition devient vrai. Cela permet de lancer la séquence une seule fois, même si la condition reste vrai.


Ce bloc est un bloc Fin (ou « End » en anglais). Il permet de stopper toutes les séquences et termine donc le programme.



Ce bloc est un bloc Temporisation (ou « WaitForTime » en anglais). Il permet d’attendre la durée spécifiée avant d’effectuer l’action suivante.



Ce bloc est un bloc BoucleCompteur (ou « CountLoop » en anglais). Il permet de répéter un certain nombre de fois les instructions qu’il contient à l’intérieur de sa boucle. Le nombre de répétition peut être écrit dans le programme, ou programmé à l’aide d’une variable


Ce bloc est un bloc BoucleInfinie (ou « LoopForever » en anglais). Il permet de répéter à l’infini les instructions.


2) Blocs « Verts »

Le second bloc se trouve lui dans l’onglet vert et est un bloc PuissanceMoteur (ou « MotorPower » en anglais). Il permet de mettre en marche un moteur à une puissance donnée. Sur la patte de gauche, on défini le port moteur que l’on souhaite démarrer (A, B, C ou D), et sur la patte de droite la puissance (de -100 à +100).


Le second nouveau bloc est un bloc FreinMoteur (ou « MotorBrake » en anglais). Il permet d’arrêter le moteur spécifié et d’action le frein. Il s’agit donc d’un arrêt brutal.



Il s’agit d’un bloc ArrêtMoteur (ou « MotorFloat » en anglais). Cette commande arrête le moteur spécifié, mais ne bloque pas la rotation de l’arbre. Il s’arrête donc en douceur.


Il s’agit d’un bloc MoteurDurée(ou « TachoMotorSpeedDuration » en anglais). Cette commande permet de démarrer le moteur à une puissance donnée et de maintenir sa marche pendant une durée donnée.


3) Blocs « Bleu »

Ce bloc est un bloc Bouton. Il permet de détecter la pression sur un bouton d’adresse spécifiée.



Ce bloc est un bloc AfficheurAiguille. Il permet d’afficher la valeur une valeur sur un afficheur d’adresse paramétrée. Dans notre exemple, nous avons défini l’adresse 2, et pour la valeur nous avons utiliser un bloc Variable qui permet donc d’afficher la valeur de la variable « a ».


4) Blocs « Gris »

Ce bloc est un bloc VariableAppel (ou « LocalVariableFetch » en anglais). Il permet de faire appel à tout moment à la variable « a », pour utiliser sa valeur. Dans notre exemple, il est utilisé pour permettre d’afficher la valeur de « a » sur le bloc AfficheurAiguille.


Ce bloc est un bloc VariableStockageValeur (ou « LocalVariableStore » en anglais). Il permet de stocker une valeur dans une variable. On définit sur le paramètre de gauche la variable et à droite la valeur. Dans notre exemple, nous mettons donc la valeur « 0 » dans la variable « a ».


Ce bloc est un bloc OpérationAddition (ou « PlusOperator » en anglais). Il permet d’additionner deux valeurs, ou variables. Dans notre exemple, on ajoute la valeur « 1 » à la variable « a ».



Ce bloc est un bloc OpérationSoustration (ou « MinusOperator » en anglais). Il permet soustraire deux valeurs, ou variables. Dans notre exemple, on soustrait la valeur « 1 » à la variable « a ».



2 pensées sur “TUTO Lego Powered UP – Les blocs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.