Jeux de société: Mon TOP 10 pour 2020

2020 aura vraiment été une année particulière. Une année de merde diront même certains. Avec les confinements et restrictions de sorties liés à la crise sanitaire, il n’a pas été possible de se retrouver en association ou entre amis pour des soirées jeux de société. Il faut cependant voir les choses de manière positives (pas facile). Cela m’a donné l’occasion de me focaliser sur les modes solos, officiels ou non, de jeux que j’affectionne et de jouer en famille, avec mes enfants.

Je vais donc revenir dans cet article sur les 10 jeux qui m’ont marqué pour cette année 2020, les 10 jeux auxquels j’ai le plus joué. Pas forcément des jeux sortis cette année.
Chaque jour, je viendrai donc enrichir cet article d’un jeu pour arriver à mon chouchou 2020.

1er: It’s a Wonderful World

It’s a Wonderful World de la Boîte de jeu

Présentation: Et voici mon coup de cœur de cette année 2020. Et pourtant, elle n’a pas été Wonderful cette année ! C’est le moins qu’on puisse dire.
Sorti l’an dernier, je l’avais assez rapidement repéré, même si j’étais passé à côté de la campagne Kickstarter. Il avait été nominé pour de nombreux prix et cela avait eu pour conséquence de le rendre rapidement épuisé dans une majorité des boutiques. J’ai pu me procurer mon exemplaire à ma boutique favorite La course aux jeux dès le début du premier confinement, le contexte idéal pour se lancer dans l’aventure !

Il s’agit d’un jeu de draft. On incarne un empire qui va devoir réaliser des projets: constructions de bâtiments, projets militaires, exploration spatiale, etc. Chaque projet se présente sous forme de carte que l’on va obtenir au cours d’une des quatre phases de draft. Pour accomplir le projet, il va falloir utiliser des ressources. Et une fois le projet accompli, il permettra de produire de nouvelles ressources, qui permettront d’accomplir de nouveaux projets, et de gagner des points de victoire.

Comme pour son « cousin » 7 Wonders, la phase de draft rend le jeu dynamique. Il n’y a pas d’attente, tout le monde joue en même temps. Le principe de majorité, permet à celui qui produit le plus de ressources de gagner des bonus. Cela permet un peu d’interaction entre les joueurs. Il va également falloir faire attention aux cartes que l’on laisse aux autres joueurs, pour les éviter de faire de trop grosses combos.

Enfin, le jeu a un mécanisme de production de ressource intéressant. Il y a en effet un ordre donné pour la production des ressources. Il faut donc bien faire attention à finaliser les projets dans le bon ordre pour en produire le plus possible.

Les règles sont assez simples et s’expliquent en dix minutes. D’ailleurs, si l’age minimum indiqué sur la boîte est de 14 ans, vous pourrez facilement jouer avec des enfants plus jeunes s’ils sont un minimum familiarisés aux jeux de société en général. Nous y jouons en famille, avec nos enfants qui ont 11, 14 et 16 ans sans difficulté.

Mais si le principe des règles est simple, le jeu reste très calculatoire, et il y a moyen de se faire de nœuds au cerveau si on veut optimiser ses ressources et maximiser les points de victoire. Et j’aime ça ! A noter, que le jeu propose un mode solo très sympathique, avec des mini scénarios, et une variante deux joueurs. Il y a également plusieurs extensions disponibles, dont une proposant un mode campagne, jouable en solo.


Éditeur: La Boîte de jeu
Auteur: Frédéric Guérard et Anthony Wolff
Nombre de joueurs: 1 à 5
Age: à partir de 14 ans
Durée moyenne des parties: 30min à 1h
Prix indicatif: 35.90€


Pourquoi ce jeu:

  • Des règles simples, expliquées en quelques minutes.
  • Un jeu calculatoire, avec combos.
  • Des parties rapides.
  • Des modes campagnes (dans l’extension).
  • Un mode solo très sympathique.

2ème: Marvel Champions

Marvel Champions par Fantasy Flight Games

Présentation: Si vous lisez régulièrement les articles sur ce site, vous savez déjà que je suis un gros lecteur de comics, et surtout de comics Marvel. Voilà plus de 30 que je suis cet univers, et j’ai souvent tendance à acheter et tester les jeux dérivés: jeux vidéo, jeux de société, etc. Mais il faut reconnaître que dans la majorité des cas, je suis très déçu de ces produits basés uniquement sur le nom de la licence. Marvel Champions est l’exception qui confirme la règle.

Marvel Champions est jeu de cartes qui propose dans sa boite de base d’incarner cinq personnages: Spider-Man, Iron Man, Black Panther, Captain Marvel et Miss Hulk. Bon, évidemment, ce ne sont pas tous les personnages les plus emblématiques de la maison des idées, mais, il faut bien laisser des personnages intéressants pour les extensions ! Chacun de ces decks se composent de cartes propres à chaque personnages avec des pouvoirs spécifiques et des cartes plus communes. Il est donc possible de customiser ses decks, de les rendre plus ou moins agressifs, et de monter ainsi la meilleure équipe. Il est d’ailleurs possible d’aller sur le site MarvelCDB pour voir les decks réalisables avec les cartes en possession si on ne veut pas trop se creuser la tête. A noter qu’il n’y a pas de notion de cartes à collectionner. Chaque boite ou extension possède toujours les mêmes cartes. Pas de surprise.

Toujours dans la boite de base, on a plusieurs decks vilains, qui vont se jouer sous forme de scénario: Rhino, Klaw et Ultron.

Chaque joueur incarne donc un héros. Le vilain n’est lui incarné par personne. Ses points de vie seront proportionnels au nombre de joueurs. Le jeu se présente sous la forme d’un jeu coopératif et fonctionne donc très bien en solo. Le challenge est exactement le même, et je dois dire que c’est en solo que j’y ai le plus jouée.

Bien sûr, si vous êtes fan de l’univers, comme moi, il vous sera difficile de résister à l’achat des nombreuses extensions, qui vous permettront d’ajouter des super héros (Hulk, Docteur Strange, Black Widow, etc) ou de nouveaux scénarios de vilain (Kang, Crane rouge, Green Goblin, etc.)


Éditeur: Fantasy Flight Games
Auteur: Michael Boggs, Caleb Grace, Nate Frenc
Nombre de joueurs: 1 à 4
Age: à partir de 12 ans
Durée moyenne des parties: 30min à 1h
Prix indicatif: 53.95€


Pourquoi ce jeu:

  • L’univers Marvel.
  • Plein d’extensions disponibles avec plein de personnages.
  • De nombreux scénarios.
  • Un site internet et des applis avec les decks possibles et plein de stats.
  • Très adapté au mode solo.

3ème: Everdell

Everdell par Straling Games

Présentation: Everdell est également avec Nemesis un des premiers jeux que j’ai backé sur Kickstarter. J’ai immédiatement flashé sur la direction artistique: les cartes, le plateau et l’arbre. Nul doute qu’un gros travail a été fait pour rendre le jeu attirant au premier coup d’œil. Mais il n’est pas remarquable que par son esthétique. La mécanique est elle aussi très intéressante.

Chaque joueur incarne une race d’animaux qui a une année pour préparer l’arrivée de l’hiver dans la forêt d’Everdell. On a donc quatre saisons, soit quatre tours de jeu pour effectuer nos actions en posant nos ouvriers sur les nombreuses actions disponibles: récolter des baies, ramasser du bois, construire des bâtiments, recruter des créatures, etc. Les cartes peuvent être jouées depuis sa main, mais également depuis la clairière, une zone commune à tous les joueurs dans laquelle huit cartes sont disponibles.

A la fin de chaque saison, on récupère ses ouvriers, on en gagne de nouveaux, et on a droit à quelques bonus. L’une des particularités du jeu est qu’on n’attend pas que les autres joueurs aient terminé leur saison pour passer tous ensemble à la suivante. Cela a pour conséquence de ne pas libérer tous les emplacements du plateau comme c’est habituellement le cas dans ce genre de jeu.

Le jeu propose un mode solo dans lequel il faut affronter Rugwort le Rascal sur 3 années, chaque année devenant plus difficile. Si les règles restent les mêmes, il faut revoir complémentent sa manière de jouer pour espérer gagner.

Enfin, Everdell a eu droit à trois extensions, apportant leur lots de nouveautés plus ou moins importantes. En France, le jeu devrait arriver l’année prochaine grâce à Matagot.

Cette année, j’y ai joué à de nombreuses reprises en solo, mais également avec Clémence. C’est en effet l’un de ses jeux préférés.


Éditeur: Starling Games, et Matagot en France (en 2021)
Auteur: James A. Wilson et Andrew Bosley
Nombre de joueurs: 1 à 4
Age: à partir de 13 ans
Durée moyenne des parties: 1h à 2h
Prix indicatif: 65.95€


Pourquoi ce jeu:

  • Une direction artistique incroyable.
  • Un jeu de pose d’ouvriers avec des mécaniques originales.
  • Un plateau qui se renouvelle avec les cartes foret et objectifs.
  • Un très bon mode solo.
  • Pas de VF pour le moment (en dehors du récent kickstarter)

4ème: Nemesis

Nemesis de Funforge

Présentation: Nemesis est un des premiers jeux que j’ai backé sur Kickstarter. J’avoue avec du recul que je ne sais plus trop pourquoi, certainement comme pour chaque jeu que je backe, simplement parque j’ai eu un coup de cœur sur sa direction artistique, son ambiance, son thème.

Donc, bien des mois après m’être engagé, je reçois cette année le jeu, au début du confinement. J’ai donc eu tout le temps nécessaire pour me plonger dans les règles et l’univers de ce jeu nettement inspiré des film Alien.

Ici, on joue un des membres d’équipage du vaisseau Nemesis. On se réveille prématurément de notre phase d’hibernation durant un long voyage. Un des membres gît à nos pieds dans une marre de sang. Le réveil brutal nous a fait oublier un certain nombre de choses, notamment le plan du vaisseau. Il va donc falloir partir à l’aventure dans ce vaisseau inconnu, avec en tête un objectif personnel, pas forcément compatible avec ceux des autres membres. Mais voilà, le mort n’est pas arrivé là par hasard. Il se passe des choses étranges, des choses terribles.

Le jeu propose un grand nombre d’actions possibles, dans un vaisseau qui réserve plein de surprises: gestion de la destination, des moteurs, autodestruction, des dizaines de salles différentes, et bien évidemment, des Aliens…. rapides, puissants, terrifiants.

On a ici un jeu qui a su retranscrire à merveille l’ambiance des films Alien. Il faudra bien sûr coopérer pour espérer survivre, sans oublier que chaque joueur a son objectif propre, qui peut même aller jusqu’à la destruction du vaisseau ! Bref, même s’il n’est pas possible de se faire directement des crasses, indirectement, c’est vivement recommandé !

Voilà un jeu auquel nous avons bien joué avec les enfants. Et même si les règles sont complexes, ils ont vraiment été absorbés par cette ambiance incroyable. Pour plus d’infos, je vous invite à lire l’article détaillé ici.

Enfin, le jeu propose un mode solo très efficace, même si on perd l’aspect faussement coopératif du jeu.


Éditeur: Awaken Realms et Funforge en France
Auteur: Adam Kwapiński, Piotr Foksowicz, Patryk Jędraszek, Andrzej Półtoranos, Ewa Labak et Piotr Gacek
Nombre de joueurs: 1 à 5
Age: à partir de 14 ans
Durée moyenne des parties: 2h à 3h
Prix indicatif: 119.95€


Pourquoi ce jeu:

  • Une ambiance incroyable.
  • Un jeu coopératif où les tous coups bas entre joueurs sont permis
  • Complexe, mais pas si compliqué.
  • Un super matériel.
  • Un bon mode solo.
  • Un prix élevé et un jeu assez difficile à trouver.

5ème: Barrage

Barrage de Intrafin

Présentation: Après Root, voici le second gros jeu de ce top 10. Après un jeu de stratégie aux faux airs de jeu guilleret, voici un jeu de gestion plutôt austère.

Dans Barrage, comme le laisse entendre le nom, on dirige une compagnie électrique dans les Alpes. Il va falloir utiliser à bon escient ses ressources pour construire des barrages, turbines et conduites afin de produire de l’énergie et remplir des contrats.

Comme dans tout bon jeu de gestion qui se respecte, il y aura un grand nombre d’actions possibles, certaines en quantité limité, obligeant donc les joueurs à faire le bon choix au bon moment.

Il y aura également dans ce jeu une forte interaction entre les joueurs. En effet, il sera possible utiliser certaines ressources des adversaires, moyennant finance, mais surtout de dévier les cours d’eau pour les emmener vers ses barrages.

Sous ces airs de jeux austères aux couleurs un peu sombres, Barrage est un excellent jeu de gestion, qui propose en outre un superbe mode solo, avec un automate très bien pensé.


Éditeur: Intrafin
Auteur: Simone Luciani, Tommaso Battista et Antonio De Luca
Nombre de joueurs: 1 à 4
Age: à partir de 14 ans
Durée moyenne des parties: 1h à 2h
Prix indicatif: 64.95€


Pourquoi ce jeu:

  • Un gros jeu de gestion.
  • Une forte interaction entre les joueurs.
  • Le excellent mode solo.
  • Un univers original, peu vendeur au premier coup d’œil, mais finalement très immersif.

6ème: Root

Root de Matagot

Présentation: Alors, on change maintenant de catégorie, et on passe au premier « Gros » jeu de ce top 10.

Root était mon cadeau de Noël l’an dernier, que j’attendais avec impatience. Dans la forêt de Root, les animaux s’affrontent pour dominer la dite forêt. Sous ces airs de jeu bucolique, on a en fait un vrai gros jeu de stratégie, donc l’originalité réside dans le fait que chacune des six factions se joue de manière totalement différente, avec des règles spécifiques.

En effet, si le jeu a bien sûr un certain nombre de points de règles applicables à tous les joueurs, les joueurs vont cependant devoir s’adapter aux factions qu’ils incarnent: La Marquise de Chat est expansionniste, elle possède de nombreuses armées et doit construire des bâtiments pour gagner, la Canopée se joue en programmation, le Vagabond n’a qu’un seul pion et gagne ses points sur le dos des autres, etc.

La boite de base contient six factions et un mode solo. Mais il existe déjà en (en anglais seulement) des extensions, avec de nouvelles factions, et des factions automatisées permettant plus de diversité dans le mode solo.

Enfin, on trouve sur la toile de très nombreuses Fan Factions, certaines excellentes ! Bref, si vous aimez le jeu, vous aurez de quoi faire avant d’en voir le bout !


Éditeur: Matagot
Auteur: Cole Wehrle et Kyle Ferrin
Nombre de joueurs: 1 à 6
Age: à partir de 10 ans
Durée moyenne des parties: 1h à 2h
Prix indicatif: 74.90€


Pourquoi ce jeu:

  • Un vrai jeu de stratégie.
  • La direction artistique.
  • Le principe des factions asymétriques.
  • Le mode solo.
  • Les fan factions.
  • Le nouveaux modes solos (présents dans l’extension)

Note 1: Pour bien appréhender le jeu et ses règles complexes, je vous invite à regarder les vidéos de Jean-Michel Gros Jeu, qui détaille à merveille toutes les subtilités du jeu:

Note 2: Le jeu a été adapté, sur PC et Android. l’adaptation est très bonne, même si seules les quatre factions d’origine (Marquise de Chat, La Canopée, Le Vagabond et l’Alliance de la forêt) sont présentes pour le moment.

Root sur Android

7ème: Star Realms

Star Realms de Iello

Présentation: A cette 7ème place, on retrouve une fois encore un jeu qui date maintenant de quelques années. Sorti en 2013, c’est un peu le jeu par lequel je suis retombé complètement dans l’univers du jeu de société moderne. Alors certes, j’ai toujours joué aux jeux de société. Diplomacy, Civilization, Risk, Catan, etc… mais durant les années 2000, j’ai beaucoup moins joué. Les enfants étaient trop petits, et moi peut être trop occupé.

Mais lorsque Xavier, notre cousin, nous a fait découvrir ce jeu, nous avons de suite accroché. Le principe du Deck building est génial, les parties s’enchaînent rapidement, et malgré la possibilité de faire des combos qui demande un minimum de réflexion, il reste facilement accessible. Si on ajoute à cela un univers spatial cool, un prix modéré, une mise en place rapide, et le fait qu’il se présente sous la forme d’un simple jeu de cartes et qu’il ne tienne donc pas de place, on tient ici l’un des meilleurs jeux à deux de tous les temps !


Éditeur: Iello
Auteur: Darwin Kastle, Robert Dougherty, Vito Gesualdi
Nombre de joueurs: 2 (ou 4 avec 2 jeux)
Age: à partir de 12 ans
Durée moyenne des parties: 30min à 1h
Prix indicatif: 13.95€


Pourquoi ce jeu:

  • Un des meilleurs Deck building.
  • Très accessible.
  • Un des meilleurs jeux à deux !
  • Un univers cool, avec de belles cartes !
  • Ne tient pas de place, parties rapides, vite mis en place et rangé, bref idéal pour les voyages.
  • Petit prix !

Note: Il existe officiellement deux cartes permettant de jouer en solitaire : la Nemesis Beast et les Pirates of the Dark Star. Toutes deux sont disponibles dans l’extension Gambit Set.

8ème: Carcassonne

Carcassonne de Zman

Présentation: Après Pandemic, voici un autre grand classique Carcassonne. Mais cette fois, je connais le jeu depuis plusieurs années !

Dans ce jeu, on va devoir construire des citées médiévales. Chacun à son tour, on pioche une tuile au hasard, et on la pose sur la table en faisant coïncider les côtés avec les tuiles déjà posées: Ville, campagne, route. On aura la possibilité de poser un meeple qui rapportera des points lorsque la ville ou route sera terminée.

Le principe est enfantin, mais il faut tout de même réfléchir pour faire le plus de points possible ou empêcher ses adversaires d’en faire. Bref, un vrai jeu compétitif !

C’est pourtant le jeu familial par excellence, les règles sont expliquées en deux minutes, il n’y a pas de mise en place, le jeu est vite rangé. Bref, idéal pour des parties « rapides ». J’ai eu l’occasion de le faire découvrir à de nombreux joueurs, plus ou moins jeunes, et les avis ont toujours été unanimes: Le jeu est excellent !

Enfin, c’est le jeu préféré d’Eliott, et on le sort donc très régulièrement pour jouer ensemble ! Bref, même s’il a fêté ses 20 ans cette année, il mérite amplement d’être dans ce top 10 !


Éditeur: Zman Games
Auteur: Klaus-Jürgen Wrede
Nombre de joueurs: 2 à 5
Age: à partir de 8 ans
Durée moyenne des parties: 30min à 1h
Prix indicatif: 31.90€


Pourquoi ce jeu:

  • Très vide mis en place, idéal pour des parties rapides.
  • Principe enfantin.
  • On peut se faire des vacheries entre joueurs !
  • Plein d’extensions qui permettent d’ajouter plein de tuiles avec de petites nouveautés.

9ème: Pandemic

Pandemic de Zman

Présentation: Alors, voilà un jeu, Pandemic, qui commence à dater puisqu’il est sorti en 2008 et que je viens seulement de découvrir, alors que c’est un jeu bardé de récompenses et qu’il a eu plusieurs variantes, extensions et versions Legacy, dont la dernière vient juste de sortir.

Mais voilà, en cette année 2020 bien particulière, il me semblait approprié de tester ce jeu dans lequel deux à quatre joueurs vont essayer de sauver le monde, en évitant la propagation de quatre virus dans les grandes villes, et en créant les vaccins appropriés pour éradiquer complètement la pandémie.

Il s’agit d’un jeu de coopération, à la mécanique assez simple, mais très tendue. Accessible à tout la famille, il donne l’occasion de lutter ensemble pour sauver notre monde en mauvaise posture. Chaque joueur incarne donc un personnage différent qui aura une compétence spéciale en plus des actions accessibles à tous. A son tour, le joueur pourra donc faire jusqu’à quatre actions parmi celles possibles, en utilisant ses cartes en main.

Puis une fois le tour de jeu terminé, on procède à la phase de propagation: les virus se répandent toujours plus, avec potentiellement des apparitions de nouveaux clusters. Bref, c’est finalmement assez d’actualité tout cela.

Espérons que notre monde s’en tirera mieux que lors de nos nombreuses parties au résultat assez catastrophique !


Éditeur: Zman Games
Auteur: Matt Leacock
Nombre de joueurs: 2 à 4
Age: à partir de 10 ans
Durée moyenne des parties: 30min à 1h
Prix indicatif: 34.90€


Pourquoi ce jeu:

  • Ça fait du bien en ces temps de sauver le monde du virus, enfin d’essayer.
  • Un jeu coopératif efficace.
  • Un jeu très tendu, où rien n’est jamais gagné, mais accessible à tous.

Bonus: A noter qu’il existe une adaptation numérique, disponible entre autre sur Xbox via le service Xbox Game Pass.

Bonus 2: Il existe une variante officielle solo. Je n’ai pas pris le temps de la tester, mais si vous y jeter un œil, elle est disponible ici.

10ème: Pharaon

Pharaon de Catch Up Games

Présentation: Dans Pharaon, vous incarnez bien un jeune pharaon qui va, tout au long de sa vie, préparer son tombeau. Le jeu se présente sous la forme de gestion/pose d’ouvriers. Sa particularité réside essentiellement dans son plateau de jeu modulable. Les différentes parties du plateau permettent une mise en place variée, et apporter ainsi un peu de renouvellement d’une partie à l’autre. De plus la partie centrale tourne, et à chaque tour de jeu, le coût des actions sera ainsi modifié. Il faudra donc bien réfléchir et anticiper.


Éditeur: Catch Up Games
Auteur: Sylvain Lasjuilliarias, Henri Molliné
Nombre de joueurs: 1 à 5
Age: à partir de 12 ans
Durée moyenne des parties: 1h à 2h
Prix indicatif: 35.90€


Pourquoi ce jeu:

  • Le matériel de qualité, et immersif.
  • Le principe du plateau modulable et tournant.
  • Un mode solo bien pensé.
  • Un principe assez simple, accessible à tous pour peu qu’on soit un peu familiarisé avec les jeux de gestion.

3 pensées sur “Jeux de société: Mon TOP 10 pour 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *