Spécial Strange 78 (Semic – 1992)

Uncanny X-Men 270: X-Tinction Agenda: Part 1 : First Strike

Cet épisode sonne le coup d’envoi du crossover X-Tinction Agenda. Alors si aujourd’hui les crossovers sont légion, à l’époque, ils étaient plutôt rares, et le lecteur était assez excité à la lecture de ces événements (et non blasé comme aujourd’hui).

Petit rappel pour nous replacer dans le contexte: après une grande période de troubles (nombreux morts, disparitions, passage dans le seuil du péril) les X-Men ne sont plus nombreux: Forge, le Hurleur, Gambit et Tornade qui a rajeuni. Ces derniers survivants décident de partir à la recherche des autres. Mais leur repère qu’ils partagent avec les Nouveaux Mutants se fait attaquer par surprise par les hommes de Génosha.

Voilà un épisode introductif assez explosif et de toute beauté. Jim Lee assure un max aux dessins, et on comprend en relisant ces quelques pages pourquoi la série se vendait si bien à l’époque: Superbes dessins, des personnages très intéressants (avec le petit nouveau, Gambit), une histoire captivante, bref tout ce qu’il faut, et qu’on n’a plus aujourd’hui.

New Mutants 95: X-Tinction Agenda, Part 2 : Shell Game

Une partie des Nouveaux mutants ainsi que Tornade ont été capturés par les hommes de Génosha, et leur calvaire va commencer. L’institut Xavier, X-Factor, les X-Men ainsi que les Nouveaux mutants restant se regroupent et apprennent par communiqué de presse la mort d’un des prisonnier Warlock. L’opération en vue de libérer les autres prisonniers se prépare.

Alors si l’histoire est toujours aussi passionnante, graphiquement, ce n’est plus vraiment la même chose, puisque le travail est ici assuré par Rob Liebfeld. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai jamais vraiment été fan.

X-Factor 60: X-Tinction Agenda: Part 3 : Brotherhood

Troisième chapitre du crossover. Après avoir eu l’aval du gouvernement américain, le groupe de mutants passe à l’offensive, avec un plan concocté par le stratège Cyclope. Mais le machiavélique Hodge qui tire les ficelles le connaît bien, et lui réserve une bien belle surprise et des retrouvailles explosives avec son frère Havoc.

Ici encore, le bilan est mitigé. Graphiquement très en dessous du premier épisode, on sent que le tout a manqué un peu de coordination. On retrouve en effet un certain nombre d’incohérences graphiques (Hodge n’est pas toujours dessiné de la même manière selon les épisodes). Mais dans l’ensemble cela se laisse bien lire.

New Warriors 4: Genetech Potential

Et voilà la petite série qui monte (à l’époque), avec un duo artistique en plein essor: Bagley et Nicieza. Les New Warriors font ici connaissance avec Genetech, une société un peu douteuse qui crée notamment d’étranges jeunes hommes dotés de super pouvoirs. Si l’épisode en lui même n’a rien d’extraordinaire, la série commence à s’affirmer. Une équipe homogène, avec des personnages très différents les uns des autres et très intéressants. Un style graphique très sympathique. Bref, on sent que la série a du potentiel. Et elle va le montrer très vite!’


Sortie: Janvier 1992
Editeur: Semic
Où le trouver: Peut se trouver sur le marché de l’occasion pour l’édition Semic. Le crossover X-tinction Agenda a lui été ré-édité par Panini dans l’intégrale X-Men T27 1990 2/2.

Contient les épisodes:

  • Uncanny X-Men 270
  • New Mutants 95
  • X-Factor 60
  • New Warriors 4

Avis: Un bon numéro, avec un crossover intéressant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *