Review de Kaamelott, Tome 1 : L’Armée Du Nécromant (Casterman 2006)

En cette fin Juillet 2021, vous n’avez pas pu passer à côté de la sortie du film événement de l’année: Kaamelott. Le premier film de la trilogie d’Alexandre Astier, qui fait suite à la série du même nom, et que les fans attendaient depuis plus de 10 ans. Avant d’aller voir ce film, je me suis replongé dans la série en la revisionnant une énième fois. Mais, je n’avais jamais lu jusque là les bandes dessinées tirées de cet univers. Alors, je me suis lancé !

Voici donc le premier tome, intitulé L’Armée du Nécromant. L’histoire se passe en même temps que le Livre I, soit la première saison de la série, alors qu’Arthur vient de construire sa forteresse, et instituer les réunions de la table ronde.

Arthur s’est absenté de Kaamelott, et depuis quelques jours, des morts vivants viennent un à un aux portes de la forteresse. Devant la piètre menace que représentent ces monstres, en faible nombre et peu vivaces, les chevaliers n’entreprennent rien avant le retour d’Arthur.

Mais au retour du Roi, une petite expédition est montée pour aller jusqu’aux montagnes d’où semblent venir ces créatures, afin de détruire le mal à la source. On part donc pour une aventure périlleuse, enfin, périlleuse pour cette armée de bras cassés que sont les chevaliers de « Kaamelott« .

Premier constat lorsqu’on ouvre cette BD, les dessins de Steven Dupré sont très réussis. On reconnait immédiatement les personnages, et les décors sont agréables à regarder, même si pour de la BD on a déjà vu bien plus détaillé. Mais lorsqu’on lit les dialogues, on retrouve de suite la plume d’Astier sur particulière. On imagine sans mal les voix des personnages, le couard Bohort, le bougon Leodagan, le bon roi Arthur, et les nombreux autres à la lecture de chaque bulle, tant l’esprit de la série est respectée.

Si l’histoire en elle même n’a rien d’extraordinaire, et n’apporte rien de plus à la saga, cela reste un plaisir de retrouver ces personnages et leurs dialogues toujours aussi percutants. Pour les fans de la série, c’est un excellent moyen de prolonger le plaisir et d’en savoir un peu plus sur ces chevaliers de la tables rondes version Alexandre Astier. En ce qui me concerne, après la lecture de ce premier tome, nul doute que je vais prolonger l’exercice et me mettre au tome 2 !


Sortie: Novembre 2006
Editeur: Casterman
Où le trouver: Comme toute BD, vous la trouverez dans toute bonne librairie ou sur Amazon.


Avis: Si vous êtes fan de la série, c’est un bon moyen de prolonger le plaisir et de découvrir de nouvelles aventures d’Arthur et sa bande de bras cassés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.