Ma Life: Ces fédérations d’un autre monde

3 archers, 3 livrets

Jeudi 28 Janvier: Vous devez le savoir, nous avons trois archers à la maison. Les trois enfants sont adhérents au club associatif de Heyrieux, le village à côté du notre. Pour ma part, je tire occasionnellement avec les enfants, et j’essaye surtout de m’investir bénévolement dans l’association, en encadrant les jeunes, en gérant les inscriptions aux rencontres, etc.

Notre petite association est, à l’image des autres associations, qui vit grâce aux bénévoles, aux événements que nous organisons ponctuellement, et aux quelques subventions que nous recevons de la mairie.

Soirée Arc’tifices organisée par notre association

Comme de nombreuses associations, nous vivons une période compliquée: impossibilité d’exercer notre activité en intérieur, impossibilité de participer ou organiser des rencontres, et donc des rentrées d’argent bien moindres. Dans ces conditions, il semble donc évident de faire attention à ses dépenses, et de gérer les budgets au plus juste.

Alors, lorsque je vois que la fédération nous envoie en 3 exemplaires ce petit livret « bien vivre le tir à l’arc dans mon club », car nous avons 3 archers à la maison, de plus à une période où il n’est pas possible d’exercer cette activité, je trouve que ce ce soit « faire attention à ses dépenses ». Et lorsque l’on sait que les fédérations vivent essentiellement grâce aux adhésions OBLIGATOIRES des archers des associations, on se dit que cet argent aurait pu servir à aider les clubs en difficultés.

Il semble donc qu’on ne vive pas dans le même monde.

Il y a deux jours, j’ai donc posté un petit mot sur la page Facebook de la FFTA (Fédération Française de Tir à L’arc), petit mot qui a été rapidement supprimé par le gestionnaire de la page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.