Il y a 30 ans: Spécial Strange 71

Serval 71 de Novembre 1990

Voilà une fois encore un recueil qui a une saveur particulière pour moi: Il s’agit du premier Spécial Strange que je m’était acheté. Il y a trente ans maintenant. Comme je l’avais précisé dans les précédents billets dédiés à mes vieilles lectures, ce n’était pas simple à l’époque de prendre une série en cours. Pas de multiples relaunch, pas d’internet pour faire une petite recherche, et lorsqu’on le magazine s’ouvrait sur une page comme celle là, on pouvait se poser des questions:

l’hécatombe chez les X-Men

Déjà, à la base, je ne connaissais pas la moitié des personnages. A cela, on ajoutait les disparitions, la notion de seuil du péril qui faisait passer les X-Men pour morts, bref, il fallait s’accrocher pour rentrer dans cet univers. Mais je me suis accroché, et je ne le regrette pas.

Dans ce magazine, on retrouvait tout d’abord deux épisodes d’Uncanny X-Men par l’équipe artistique du moment: Chris Claremont, Marc Silverstri et Dan Green. Bref, du solide ! L’équipe de mutants, qui passe pour morte aux yeux du monde, et qui a passé quelques durs moment avec la saga Inferno et la trahison de Madelyne Prior, vie des heures sombres. Tornade est morte, Malicia et Longshot disparus, Wolverine s’en est allé régler quelques affaires personnelles. Bref, l’équipe se réduit comme peau de chagrin. Et c’est à ce moment que Lorna Dane, précédemment possédée par Malice, essaye de joindre les X-Men pour les appeler à l’aide. Ces derniers partent donc à son secours et vont se retrouver en Terre Sauvage et vont devoir faire face à Zaladane.

Ces deux épisodes n’apportent pas forcément beaucoup à l’intrigue principale, mais sont là pour appuyer sur la chute de cette équipe de X-Men qui n’est plus que l’ombre d’elle même. On a également droit à quelques intermèdes mettant en scène les Reavers de Donald Pierce, annonçant les prochain épisodes difficiles pour Wolverine.

Enfin, à cette époque, le magazine ne contenait que deux épisodes d’Uncanny X-Men. On avait donc droit à deux autre séries: Du Spider-Man, avec un épisode mettant en scène le héros face à Grizzli, un méchant de seconde zone, pas si méchant que cela, et un épisode de la mini série Saga Of The Sub-Mariner. Si cette série n’avait rien d’exceptionnelle en soit, elle permettait au jeune lecteur que j’étais de découvrir le personnage de Namor. Je pense que Semic avait eu l’idée de publier cette petite série pour que les lecteurs découvrent un peu plus ce personnage avant l’arrivée de la très bonne série Namor par John Byrne dans les pages de Strange.


Sortie: Novembre 1990
Editeur: Semic
Où le trouver: Éventuellement sur le marché ce l’occasion, mais si vous souhaitez vous replonger dans cette époque incroyable des X-Men, optez plutôt pour une des nombreuses ré-éditions, comme celle en intégrale: X-MEN INTEGRALE T25 1989 (II). L’intégrale est certes difficile à trouver aujourd’hui à un prix décent, mais nul doute qu’une nouvelle édition devrait ressortir très bientôt.

Contient les épisodes:

  • Uncanny X-Men 249-250
  • Web Of Spider-Man 58
  • Saga Of The Sub-Mariner 8

Avis: Même si ce numéro est loin d’être le meilleur de cette période, il reste sympathique à lire pour peu qu’on connaisse le contexte (seuil du péril, disparition des membres, etc.), et dans sa globalité, toute cette période reste une de mes préférées, certainement parce que c’est avec elle que je suis vraiment entré dans le monde des comics et des X-Men. Les deux séries qui venaient compléter le magazine ne m’intéressaient pas trop à l’époque. Mais cela allait bientôt changer avec l’arriver des New Warriors !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *