Strange Spécial Origines 292 (Semic 1994)

Ayant revu le film Iron Man 1, j’avais décidé de me replonger dans les origines du personnage. Je suis donc allé fouiller dans ma collection pour ressortir l’un des deux Strange Spécial Origines dans lequel était (re)publié le Tales Of Suspense 39 marquant les débuts du héros.

Amazing Spider-Man Annual 20: Man Of The Year

Le magazine ouvre sur un épisode de Spider-Man, se passant dans le futur, en … 2015. Bon, aujourd’hui c’est le passé, mais à l’époque, pour cet épisode datant de 1986, c’était le futur lointain.
En 2015, C’est Arno Stark, le fils de Morgan, qui porte l’armure d’Iron Man, dans une version un peu « bad ass ». Comme son oncle Tony, c’est un homme brillant, mais qui fait passer son travail avant sa famille.

Arno Stark

Et cela va lui jouer des tour, puisqu’un terroriste, la version futuriste de Deathlock, va poser une bombe qui menacera la vie de sa femme et son fils. Malheureusement, en essayant de l’arrêter Iron Man tue Deathlock et ainsi perd toute chance de désamorcer la bombe. Seule solution, retourner dans le passé, lorsque Deathlock était encore enfant, pour récupérer son emprunter rétinienne, seul moyen de stopper la catastrophe. C’est lors de ce voyage temporel qu’il va tomber sur Spider-Man, et le moins qu’on puisse dire, c’est que tout ne va pas se passer comme prévu.

Voilà un récit assez poignant, par une équipe créative que je ne connais pas vraiment: Fred Schiller, Ken McDonald, Mark Beachum, Bob Wiacek (le seul que je connaisse). On y découvre les origines de Deathlock et du Arno Stark, qu’on reverra dans d’autres récits, comme le superbe RCM Machine-Man par Tom DeFalco et Barry Windsor-Smith.

Tales Of Suspense 39: Iron Man – Iron Man Is Born!

Cet épisode marque les origines du héros Iron Man. Tony Stark, le playboy à la tête de Stark Industries se retrouve, lors d’une visite au Vietnam, prisonnier du rebelle Wong-Chou. Blessé, il met au point avec l’assistance du professeur Yinsen lui aussi détenu, une armure qui empèche l’éclat d’obus d’atteindre son cœur. Cette puissante armure va lui permettre de s’échapper, même si le professeur devra lui y rester.

Imaginé par Stan Lee et dessiné par Don Heck, cet épisode, même s’il a vieilli, marque l’entrée d’un personnage important dans l’univers Marvel, et qui deviendra LE personnage du MCU. Je pense que tout fan de comics et du MCU doit avoir lu au moins une fois ces pages, pour comprendre les origines du personnage et son évolution.

Le magazine conclut sur quelques pages bouche-trou sans intérêt, si ce n’est qu’elles sont dessinées par Steve Ditko. Et bien sûr on a droit à la petite dizaine de fiches de personnages. C’est toujours intéressant à relire 25 ans après et voir l’évolution de ces derniers.


Sortie: Avril 1994
Editeur: Semic
Où le trouver: Ce magazine se trouve sur le marché d’occasion pour 5 à 10€. Et si vous voulez relire l’Annual 20 de Spider-Man mettant en scène Arno Stark, ce sera le seul moyen, car cet épisode n’a jamais du être ré-édité. Par contre ce sera plus simple pour relire les origines d’Iron Man, puisque le Tales Of Suspense 39 a été ré-édité par Panini, notamment dans l’Intégrale Iron Man 1.

  • Amazing Spider-Man Annual 20
  • Tales Of Suspense 39
  • Iron Man Annual 11

Avis: Un bon magazine: l’occasion de (re)découvrir les origines d’Iron Man et un récit sympathique sur une version alternative du héros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *