Review de Harley Quinn tome 1 – Complètement Marteau (Urban – 2015)

Voilà une série saluée par la critique que j’attendais avec impatience.

L’ancienne psychiatre Harleen Quinzel, admiratrice du Jocker, hérite d’un immeuble à Coney Island dans lequel elle va emménager, ce qui sera l’occasion pour elle de faire d’étranges rencontres. Pour payer les charges de son immeuble, elle va devoir rechercher un travail, et ainsi commencer une nouvelle vie, bien évidemment totalement déjantée. On la verra même intégrer une équipe de Roller Derby féminine, sport dans lequel elle pourra bien sûr laisser aller ses plus vils instincts!

Après un premier épisode très spécial dans lequel Harley s’entretient avec les scénaristes Amanda Conner et Jimmy Palmiotti afin de choisir le dessinateur de la série parmi la multitude d’artistes qui participent à ce numéro, donc après ce premier numéro, on retombe dans le classique. Certes on sourit à la lecture de certaines pages, avec une galerie de personnages tous plus barrés les uns que les autres, mais on ne retrouve pas l’humour potache d’un Deadpool ou plus fin d’un Superior Foes of Spider-Man.

Malgré des dessins de bonne facture de Chad Hardin (et de nombreux autres artistes pour le numéro 0), je reste donc très déçu par ce numéro. Peut être en attendais-je trop vus les avis assez unanimes, ou peut être que je sature de cette Harley Quinn Mania à laquelle on a droit depuis les jeux vidéo comme Batman: Arkham Asylum ! Et avec l’arrivée prochaine du film Suicide Squad prévu pour cet été dans lequel le personnage aura un rôle important, nous n’avons pas fini de bouffer du Harley Quinn !

A noter que ce premier tome se termine sur quelques pages contant les origines de la jeune fille. Là encore les scénaristes veulent amener une pointe d’humour, mais je trouve que la sauce ne prend toujours pas.


Sortie: Juillet 2015
Editeur: Urban Comics
Où le trouver: sur Amazon: Harley Quinn tome 1

Contient les épisodes:

  • Harley Quinn 0 à 8
  • Secret Origins 4

Avis: J’attendais beaucoup de ce numéro, mais malgré des personnages et situations complémentent barrés, je reste assez insensible à cet humour. Une belle déception pour ma part.

 

 

 

Une pensée sur “Review de Harley Quinn tome 1 – Complètement Marteau (Urban – 2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *