Review de Cobra The Space Pirate tome 1 – (Black Box – 2015)

Black Box nous propose une nouvelle édition du manga culte de Buichi Terasawa: Cobra.

La version dessin animé m’avait marqué dans ma jeunesse, et après avoir revisionné dernièrement quelques épisodes, plusieurs constats s’imposaient:
– La série a extrêmement bien vieilli et est toujours aussi bonne !
– Comment était-il possible qu’un tel dessin animé passe dans des émissions pour enfants ???? Nudité, sous-entendus sexuels, violence. Ça parait juste incroyable de nos jours !

Bref ce dessin animé m’avait marqué, et en particulier un certain épisode de Baseball futuriste qui était juste génial. Donc lorsque j’ai vu ce recueil sur l’étalage du libraire, je me suis jeté dessus pour enfin voir ce que la version papier valait !

L’histoire est la suivante: On est au XXIVe siècle, un monde futuriste peuplé de pirates et autres bandits. On suit un personnage, au physique nettement inspiré de notre BeBel national, qui semble avoir une vie misérable et décide de se payer des implants mémoriels qui mettraient un peu de piment dans sa triste vie: femme, aventure, gros flingue. L’opération banale à cette époque se passe bien, et il se réveille avec les souvenirs d’un Cobra, pirate de l’espace et tombeurs de ses dames.

Mais voilà, il semblerait que ces souvenirs ne soient pas ceux qu’on lui a implantés, mais bien les siens. Il se rappelle alors qui il est: Un ancien pirate qui pour fuir ses poursuivants s’est fait refaire le visage. Son passé va alors le rattraper. Il va retrouver son vaisseau, son équipière robotique et va partir à la recherche d’un étrange trésor très convoité dont la carte est tatouée sur le corps de plusieurs femmes.

A la lecture du pitch, on ne peut que faire le lien avec le film tout aussi culte de Schwarzy: Total Recall. En effet, vit-il tout cela, ou est-ce réel? Pour le moment on ne le sait pas, et le héros non plus. Mais une chose est sûre, il va vivre de grandes aventures, avec action, violence, des femmes peu vêtues qui lui tombent dans les bras ou veulent le tuer. Bref une sorte de James Bond du futur, équipé d’une arme redoutable camouflée dans son bras, qui n’a au final de pirate que le nom.

Une série juste géniale que je vous invite à (re)découvrir !


Sortie: Novembre  2015
Editeur: Black Box
Où le trouver: Sur la boutique Black Box


Avis: Enfin, j »ai l »occasion de lire ce manga culte ! J »ai hate de voir la suite et espère que les 12 volumes seront publiés !

et en bonus le générique du dessin animé diffusé sur Récré A2:

2 pensées sur “Review de Cobra The Space Pirate tome 1 – (Black Box – 2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *