Confinement et Geekeries J41: Le télé travail, c’est quand même cool !

Mercredi 22 Avril: Comme je l’évoquais hier, depuis quelques jours nous sommes entrés dans une nouvelle routine. Mais cette routine est plutôt agréable. Si travailler en télé travail n’est pas toujours simple, cela présente tout de même quelques avantages: pas de trajet, et de bon gâteaux préparés par ma chérie, comme ces chocos maison:

Chocos maison préparés par ma chérie… un régal !

La soirée était dédiée à la petite séance sportive habituelle, avec une petite heure de recalbike. Comme les semaines dernières avec Robo Army ou Streets of Rage, j’avais prévu de me refaire un Beat’em up sur Neo Geo. Je suis donc parti sur Sengoku et ai décidé de me lancer dans le premier épisode.

Sengoku 1 sur Neo Geo

Mais j’avoue avoir rapidement décroché. Le perso est lent, je n’accroche pas vraiment à la jouabilité, et trouve la bande son assez horrible. J’ai alors basculé rapidement sur le 3ème opus.

Sengoku 3

Le jeu plus récent est bien plus agréable, plus beau, plus maniable. Mais là encore, j’ai lâché avant la fin, rapidement lassé. C’est assez contradictoire, car je trouvais Robo Army assez moyen, très répétitif, et finalement j’étais allé au bout du jeu avec plaisir, alors que Sengoku semble mieux réalisé, mais je n’ai pas vraiment accroché.

Je suis enfin passé sur Blazing Star, un autre style de jeu que j’affectionne et qui a eu droit à quelques perles sur Neo-Geo: le Shoot’em Up. Et quel Shoot’em Up !

Blazing Star

Graphismes 2D ultra détaillés, boss incroyables, pluie de projectiles à éviter (avec quelques ralentissement par moment dus au nombre incroyable de projectiles à l’écran)… et une difficulté très (trop) élevée. En tout cas, pour ce premier essai, j’ai eu beaucoup de mal à avancer dans le jeu, malgré les dizaines et dizaines de crédits passés ! Mais j’y reviendrai certainement lors d’une prochaine séance !

Pour finir, nous avons repris avec ma chérie le visionnage de la série Vikings. Nous nous étions arrêtés au début de la saison 4A, nous avons donc pas loin de 30 épisodes de retard. De quoi occuper nos soirées de confinement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *