VI X-Men 7 (Semic – 1993)

X-Men 13: Hazardous Territory

Suite du récit des X-Men face à Ryking, un homme dont le père a autrefois travaillé avec le père de Xavier, et qui a, à priori, des trucs à reprocher à leurs pères. Les héros viennent donc délivrer leur mentor détenu par Ryking. Pas grand chose à dire sur cet épisode, dans lequel on voit pour la première fois un personnage qui ne ré-apparaîtra jamais. Mis à part les dessins sympathiques de Art Thibert, je dois dire que la re-lecture de cet épisode après des années m’a paru bien fade.

Un épisode sans intérêt, si ce n’est peut être les deux pages annonçant le crossover à venir. En effet on y voit Stryfe récupérant un tapis (ou relique) sur lequel apparaît celui qui hante ses nuits: Apocalypse.

Uncanny X-Men 294: X-Cutioner’s Song Part 1 : Overture

C’est parti pour le crossover X-Cutioner’s Song, un de ces récits qui a marqué la vie des X-Men. Et celui-ci aura un énorme impact sur les séries X pour les années à venir! Alors que Lila Cheney donne un concert, elle offre au Professeur Xavier la possibilité de faire une intervention auprès du public pour prêcher sa bonne parole. Mais alors que cette intervention était sensée être tenue secrète, un homme tapi dans l’ombre attend le bon moment pour descendre Xavier. Et quelle surprise de constater que cet homme semble être Cable ! Jean et Cyclope de leur côté essayaient de prendre du bon temps dans un pub, et de mettre au point un certain nombre de choses entre eux, mais ils sont brutalement interrompus par les cavaliers d’Apocalypse.

Voilà un premier épisode qui part sur les chapeaux de roues. Ça fuse dans tous les sens. Et si les dessins de Brandon Peterson étaient de meilleures factures, on aurait vraiment ici un épisode excellent. A noter qu’on aperçoit également les groupes X-Force et X-Factor, équipes qui auront également un rôle important dans cette intrigue.

Marvel Comics Present 53 et 64

On finit par deux petits épisodes consacrés à Wolverine. Dans le premier il s’agit de la fin du récit avec Wild Child, et dans le second, le début d’une nouvelle avec Ghost Rider.  Le premier est très mauvais, sans intérêt et mal dessiné (Rob Liefeld.. beurk). Le second est légèrement mieux, avec des dessins de Mark Texeira. Deux lectures largement dispensables.

 


Sortie: Décembre 1993
Editeur: Semic
Où le trouver: Peut se trouver sur le marché de l’occasion pour l’édition Semic. Le crossover X-Cutioner’s Song a lui été ré-édité par Panini dans l’intégrale X-Men T32 1993 I.

Contient les épisodes:

  • X-Men 13
  • Uncanny X-Men 294
  • Marvel Comics Present 53 et 64

Avis: Seul le second épisode lié au crossover est intéressant. Le premier est lui très dispensable, de même que les petits back-up !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *