Review du Crossover Wildstorm Rising (Semic 1997)

Les années 90 auront marqué le monde des comics avec l’arrivé d’un nouvel acteur créé par les artistes stars lassés de ne pas avoir de liberté créative et les pépettes qui vont avec: Image Comics.

Jim Lee et ses copains s’en vont vers de nouveaux horizons, créer de nouvelles séries pleines de héros bodybuildés, armés de super guns et accompagnés de héroïnes ultra sexy aux poses les plus équivoques.

Certaines séries auront marqué le temps: WildC.A.T.S, Spawn, Savage Dragon, Gen13, etc. Je suivais bien évidemment tout ce que Semic daignait publier en France. Et lorsque le premier grand crossover a été annoncé, j’étais très impatient de découvrir ce que cela pourrait donner.

L’histoire tient sur un timbre poste: comme dans tout crossover qui se respecte, différents groupes de héros vont se croiser, se taper dessus pour finalement unir leurs efforts afin d’empêcher Helspont et Defile de rassembler les clés qui leur permettraient d’accéder à un ancien et puissant vaisseau.

Sur le papier, c’était pourtant promoteur, avec quelques grands noms du comics et toutes les séries Wildstorm. Mais passé la hype du « Premier grand crossover Image« , l’intérêt retombe comme un soufflé raté. L’histoire est insipide, et même graphiquement, ça n’est pas la panacée, avec un style graphique qui a mal vieilli et des auteurs qui n’étaient pour la plupart pas encore à leur niveau. Je ne gardais pas forcément un bon souvenir de cette lecture de l’époque. Je n’avais d’ailleurs jamais ré-ouvert ces pages depuis. Vingt ans après, mon avis n’a pas changé, et j’ai lutté pour tenir jusqu’à la dernière page.


Sortie: Février-Juin 1997
Editeur: Semic
Où le trouver: Les trois tomes peuvent se trouver en comic shop, le marché de l’occasion ou sur Amazon. Le crossover n’a jamais été ré-édité, mais finalement, ça n’est pas un mal.

Contient les épisodes:

  • WildStorm Rising 1-2
  • WildC.A.T.S 20
  • Gen13 2
  • Union 2
  • Grifter 1
  • Deathblow 16
  • Wetworks 8
  • Backlash 8
  • Stormwatch 22

Avis: Avec du recul, les séries Image de l’époque étaient pour la plupart très médiocres, souvent sauvées par le talent du dessinateur. Ici, nous n’avons même pas cette chance! A lire éventuellement juste se rendre compte de ce qu’on pouvait nous servir à l’époque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *