Review de X-Men Extra 84: Demain meurt aujourd’hui (Panini – 2011)

Wolverine a toujours été un de mes personnages préférés, mais il faut bien reconnaître que les scénaristes ont souvent eu du mal à écrire de bonnes histoires avec ce personnage. A l’époque, cela faisait un petit moment que je ne m’étais plus laissé tenter par la lecture d’un magazine Wolverine. A force de le voir dans toutes les équipes, et à toutes les sauces, je saturai un peu. Mais voilà, ce recueil écrit par Jason Aaron m’inspirait… alors bon choix?

Une armée de Deathlock débarquent du futur pour tuer les héros qui s’opposeront plus tard à eux. Une jeune fille fait d’étranges rêves à se sujet et se voit investie d’une mission, prévenir Wolverine des futures cibles de ces terribles exterminateurs. Captain America, Spider-Man, Avengers, voilà du bien beau monde, que ce soit dans leur version présente ou future pour une histoire qui rappelle tout de même celle du mythique film Terminator: Une grosse multinationale, des robots qui viennent du futur pour éliminer la résistance avant qu’elle ne se forme. Difficile de ne pas faire le rapprochement.

Mais il faut bien reconnaître que la sauce prend bien. Le récit entre-coupé de scènes se passant dans le futur avance progressivement et tient bien le lecteur en haleine. Les dessins de Ron Garney s’ils ne sont pas géniaux, restent tout de même corrects tout au long du recueil.


Sortie: Juin 2011
Editeur: Panini
Où le trouver: Se trouve assez facilement sur le marché d’occasion. Vous pouvez aussi retrouver ces épisodes dans l’omnibus Wolverine par Jason Aaron qui sortira le mois prochain, en vente par exemple sur Amazon.

Contient les épisodes:

  • Wolverine: Weapon X 11 à 15

Avis: Un beau plagiat d’un grand classique du cinéma… qui n’en reste pas moins une agréable lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *