Review de What if Vol.2: What If Wolverine Had Remained A Captive Of Alpha Flight ? (Marvel 1994)

Les What If sont toujours un peu la loterie. En quelques pages les auteurs traitent une histoire basée sur une question du genre « Et si… ». Les auteurs ont ainsi pris l’habitude d’imaginer ce qu’il aurait pu se passer si un événement mineur ou non n’avait pas eu lieu.

Dans les mythiques Uncanny X-Men 120 et 121 du duo magique Chris Claremont et John Byrne, Alpha Flight s’attaquent aux X-Men voulant récupérer Wolverine, qui, comme tout le monde le sait, avait des engagements avec le gouvernement canadien. A la fin de cette petite Saga, Wolverine se retrouvait capturé des héros canadiens, mais finissait pat s’échapper. Ici Simon Furman et Bryan Hitch imaginent ce qu’il aurait pu se passer si Wolverine ne s’étaient pas échappé, et s’était finalement retrouvé à la tête d’Alpha Flight.

Après avoir rayé de la carte les X-Men, les auteurs vont ici traiter, rapidement, les grandes sagas des X-Men sous un nouvel œil. La saga du Phoenix noir, le club des damnés vont être revisités et tout semble plausible, cohérent. Destiné essentiellement aux vieux lecteurs, cette histoire met en scène une équipe d’Alpha Flight qui affronte les grands ennemis des X-Men, ceux qui ont va le succès de la série dans les années 80. Graphiquement, c’est également très solide avec un Bryan Hitch qui rend de belles planches, même si je préfère son travail sur Authority que je suis justement en train de lire en ce moment.


Sortie: Mars 1994
Editeur: Marvel
Où le trouver: Se trouve sur le marché de l’occasion.


Avis: Avec les What If, c’est toujours un peu la loterie, mais ici, pas de soucis, vous pouvez y aller, « c’est de la bonne » ! Surtout si vous êtes fan d’Uncanny X-Men des années 80.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *