Review de Starlight (Panini – 2016)

Duke McQueen se remet difficilement du décès de sa femme. Il se sent abandonné par sa famille qui le croit fou. En effet, ses amis, voisins et même ses proches ne croient pas le vieil homme lorsqu’il raconte ces incroyables aventures qu’il aurait vécues à l’autre bout de la galaxie, libérant les habitants d’une planète inconnue de la Terre  du joug d’un dictateur. Bref cet ancien pilote a fini par devenir la risée de tous.

Jusqu’au jour où, un vaisseau débarque chez Duke, piloté par un jeune extra-terrestre venu requérir l’aide du célèbre héros qui a autrefois délivré sa planète. Duke s’envole un peu malgré lui pour de nouvelles aventures, et essayera de jouer une seconde fois les héros, sur une planète qui elle reconnait sa valeur !

Dans ce récit on est loin du style habituel, plutôt caricatural ou outrancier de Mark Millar. Le scénario reste assez simple et sans grande surprise, mais on peut tout de même y voir un hommage (ou copie) de certains grands classiques de la SF comme Flash Gordon. De plus les dessins Gordan Parlov ont un côté légèrement rétro qui accentuent cette impression d’hommage.

Le récit se laisse bien lire, même si on aurait peut être aimé que Millar développe plus le combat de Duke McQueen pour libérer la planète. Tout semble ici expédié pour respecter le format propre au TPB: 6 épisodes. Il faut cependant reconnaître que la lecture est agréable, et le personnage de Duke attachant.


Sortie: Septembre 2016
Editeur: Panini
Où le trouver: Le recueil vient de sortir et se trouve donc facilement en librairie ou sur Amazon.

Contient les épisodes:

  • Starlight 1-6

Avis: Un recueil sympathique, qui plaira aux fans de récits de SF et de Flash Gordon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *