Review de Secret Wars: Les Gardiens de la Galaxie 1 – Nulle Part Ailleurs (Panini – 2016)

Les Guardiens De La Galaxie Vol.2 N°1Je n’étais pas spécialement emballé par les titres proposés dans ce magazine, mais en le feuilletant, j’ai été attiré par les dessins magnifiques de Mike Deodato Jr sur cette série, et me suis donc laissé tenter.

Brian M. Bendis reprend donc les personnages des Gardiens et nous raconte leur intégration dans l’univers Secret Wars. L’action se passe sur Nulle Part, la tête d’un céleste tué par Fatalis et errant dans l’espace. Ce premier épisode se lit très rapidement puisqu’il nous présente la rencontre explosive entre Drax et Angela qui recherche Gamora… jusqu’à ce qu’un autre personnage s’immisce dans le combat pour le rendre encore plus explosif.
Bref, un épisode baston, aux dessins magnifiques mais au scénario assez creux (pour ne pas dire totalement absent). Mais ne l’avais-je pas acheté pour les dessins ???

La série suivante nous conte l’histoire du Korvac, baron des Forest Hills, qui reçoit la visite officielle du baron voisin et d’une délégation d’Avengers, alors qu’un étrange phénomène de démence semble toucher la population.
Malgré un scénariste de renom (Dan Abnett), je n’ai pas été convaincu par ce premier épisode, aux dessins de Otto Schmidt assez médiocres. La saga Korvac originale ne m’avait d’ailleurs pas beaucoup plu, et je crains que celle là ne suive le même chemin.

Ensuite vient le premier épisode de Infinity Gauntlet (Vol.2). Voilà une autre série qui avait marqué les années 1990 et que j’avais adorée. Gerry Duggan et Dustin Weaver ont donc la lourde tâche d’honorer cette grande saga en l’intégrant à Secret Wars.
Premier constat: Les dessins sont superbes. Pour ce qui est de l’histoire, on suit une famille sur une Terre ravagée par des insectes. On peut supposer qu’il s’agit des armées d’Annihilus qui n’auraient pas été vaincues par Nova dans la grande Saga Annihilation. Alors que la mère de cette famille semble avoir abandonné son homme et ses filles pour rejoindre le Nova Corps, le petit groupe va se faire attaquer par une troupe d’insectes, et lors de leur fuite, Anwen, une des deux filles va mettre la main sur une gemme.
Pour le moment le lien avec la saga originale semble très faible, mais la lecture est agréable, et les dessins somptueux.

La dernière série de ce magazine nous place dans l’univers 1602, imaginé à l’origine par Neil Gaiman et Andy Kubert. Ici, c’est Marguerite Bennett et Kieren Gillen qui écrivent l’histoire et Stéphanie Hans et Marguerite Sauvage qui la mettent en image.
L’histoire fait le focus sur Angella (dans une version différente de celle de la série Guardians of Knowhere) et sa compagne Serah, chasseuses de sorciers et monstres. Ces dernières vont assassiner le roi qui n’est autre qu’un monstre et partir à la recherche d’autres créatures diabolique et essayer de trouver le responsable.
Que la lecture fut difficile! J’ai du me forcer pour aller jusqu’à la fin de ces pages. La série originale était magique, celle là peine à démarrer, et j’ai décidément beaucoup de mal avec le style de Marguerite Bennett qui n’aura rien écrit jusque là qui me plaise. Graphiquement, cela reste correct, même si le changement d’artiste, et donc de style, sur certaines pages est quelque peu déroutant.


Sortie: Janvier 2016
Editeur: Panini
Où le trouver: Sorti il y a peu, le magazine reste facilement trouvable et Panini devrait certainement ré-éditer le contenu une fois Secret Wars achevé.
Contient les épisodes:

  • Guardians of Knowhere 1
  • Korvac Saga 1
  • Infinity Gauntlet (Vol.2) 1
  • 1602: Witch Hunter Angela 1

Avis Bof

Avis: Un début laborieux avec deux séries correctes et deux médiocres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *