Review de Punisher 3: Le roi des rues de New York (Panini 2018)

Nouvelle équipe créative pour ce nouveau recueil dédié au Punisher, avec Becky Cloonan au scénario, et Matt Horak et Kris Anka aux dessins. De retour à New York, le « héros » va répandre la justice à sa manière, à coup de flingues. Pour ce grand nettoyage, il entreprend donc de libérer une femme de son mari qui la bat, d’éliminer un psychopathe qui jette ses victimes sous les roues du métro, d’arrêter un gangs de voleurs ou de neutraliser une bonne fois pour toute Face, dans un dernier combat qui devrait être épique… ou pas.

Si les premiers épisodes, mettant le Punisher dans des situations quelques peu originales, sont plutôt sympathiques, ceux consacrés à l’affrontement contre Face sont très passables. Je pense que les auteur ont voulu essayer d’avoir un côté fou ou fun comme savait le faire Garth Ennis, sans pour autant y parvenir.

Sans être réellement mauvais, ce recueil est nettement en dessous des productions de ces dernières années. A l’image d’un Daredevil, la série fut pendant plus de 10 ans une des séries dont j’attendais avec impatience chaque nouvelle publication. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas !


Sortie: Mai 2018
Editeur: Panini
Où le trouver: Se trouve en comic shop, librairie ou  Amazon !

Contient les épisodes:

  • Punisher (2016) 13-17

Avis: Album moyen. Les petits récits se laissent lire mais ne marqueront pas le lecteur qui passera vite à autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *