Review de Avengers 1 (Marvel France – 1997)

Fin 1996, Semic perd les droits de publication Marvel en France. A l’époque, il était difficile de se tenir au courant de l’actualité. Internet n’en était qu’à ses débuts, et je dois avouer avoir été bien triste en lisant la dernière page de Spécial Strange annonçant la fin d’une époque. Mais en Février, un nouvel acteur se lançait dans la bataille: Marvel France, ou plutôt Panini. Et l’éditeur a essayé dès le début de marquer la différence avec la politique de publication de Semic parfois…. très discutable. De nombreux nouveaux magazines débarquent sur nos étalages, et aujourd’hui je vous parle de l’un d’entre eux: Avengers 1. Et oui, Panini abandonne les nom de super héros français (enfin, pas tous non plus).

24Fr pour 96 pages, une magnifique couverture double argentée de Mike Deodato, et trois séries pour ce premier numéro. Cela faisait envie de se lancer dans cette nouvelle aventure.

Avengers Annual 23: Strangers On An Astral Plane Part The First : A Flame Extinguished

Dans un premier temps, on retrouve un Annual des Avengers. Alors à l’époque, cette série était loin d’avoir le succès qu’on lui connait aujourd’hui. Les années 90 étaient les années « X-Men ». Pourtant cet Annual restait correct: Pluton et Loki passent un accord pour éliminer leur nemesis qu’ils n’ont pas le droit de tuer. Ainsi Loki s’occupera d’Hercule et Pluton de Thor. Loki libère donc des enfers d’ancien ennemis d’Hercule, ce qui va donner un bel affrontement contre les Avengers. Ce n’est clairement pas le récit du siècle, mais on avait droit à tellement pire à cette époque, que finalement on se contentait de peu.

Captain America 444: Hope And Glory

Ensuite, on a droit à l’arrivée de la série Captain America en France. Marvel France profite du changement d’équipe créative, avec l’arrivé de l’excellent duo Mark Waid et Ron Garney pour publier la série. On a droit à un nouveau départ, puisque Captain passe pour mort, mais qu’on va bien rapidement apprendre que ….. peut être pas si mort que ça.
C’est le début d’un superbe run, que tout fan du héros se doit d’avoir lu !

Thor 491: Worldengine Part 1 : Nailed Up

Enfin, on a droit au retour de Thor, avec là encore une superbe équipe créative: Warren Ellis et Mike Deodato Jr. Même si les dessins sont très encrés dans leur époque, le récit reste aujourd’hui encore très agréable à lire. On y découvre un Thor malade, mourant, qui découvre que ces maux ne sont peut être pas naturels. Ses doutes sont confirmés lorsqu’il se fait attaquer par des zombis à moitié mécaniques. Les dessins de Mike Deodato Jr. sont très typés, très marqués 90, mais certaines planches restent aujourd’hui encore incroyables ! Et Warren Ellis va, comme souvent, nous emmener sur un récit peu commun, bien loin de ce qu’on avait l’habitude de lire dans les pages de Thor !


Sortie: Février 1997
Editeur: Panini
Où le trouver: Se trouve sur le marché de l’occasion.

Contient les épisodes:

  • Avengers Annual 23
  • Thor 491
  • Captain America 444

Avis: Si vous êtes allergique aux années 90, vous feriez mieux de passer votre chemin. Pour les autres, ce magazine est l’occasion de lire du bon Thor et de l’excellent Captain America, avant que toute ne parte en sucette avec l’arrivée de Heroes Reborn !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.