Review de Age of X-Man Alpha 1 (Marvel 2019)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Marvel_AgeOfXmanAlpha_1.jpg.

Il y a plus de 25 ans, Marvel frappait un grand coup avec un mega event qui marquera les lecteurs à jamais: The Age of Apocalypse: Que se serait-il passé si Xavier était mort avant de former les X-Men? La maison des idées, qui en avaient des bonnes à l’époque, avait alors stoppé toutes les séries X pour les remplacer 4 mois durant par des versions alternatives, dans un monde où Magneto dirigeait les X-Men contre un Apocalypse tout puissant.

Depuis, Marvel a essayé à plusieurs reprises de nous refaire le coup, sans succès hélas. Voici le premier épisode de la dernière tentative d’une maison d’édition qui ne sait plus trop quoi faire pour sauver ses Mutants du naufrage: Age of X-Man.

X-Man, est le fils Summers, mais de la réalité Age of Apocalype. Il fait partie de ces rares personnages qui ont eu droit à une seconde chance dans l’univers 616 (continuité principale). Ce mutant extrêmement puissant va créer une réalité, un monde parfait, dans lequel chaque personnage est un mutant. Plus de conflit. Les naissances sont contrôlées, les rapports charnels interdits. Et une milice veille à ce que rien ne dérive. Si c’est le cas, un rapide lavage de cerveau ramènera la brebis galeuse dans le droit chemin.

Dans ce numéro qui marque le début de cet event, on découvre le nouveau rôle qu’occupent les X-Men, avec Magneto à leur tête, avec X-Man en rôle de messie. Mais tout semble trop beau pour être vrai. Et lorsque Jean Grey et Bishop se laissent attirer l’un vers l’autre, se dernier va se faire rattraper par la milice, et disparaître de la mémoire de ses coéquipiers.

Si l’univers n’est pas aussi original ou captivant que celui d’Age of Apocalypse, j’avoue m’être laissé absorber par sa découverte . Ce premier numéro, écrit par Zac Thomson, laisse entrevoir de bonnes choses pour la suite, avec des rôles assez originaux pour des figures emblématiques des X-Men, comme Diablo en acteur célèbre. C’est Ramon Rosanas qui assure la partie graphique avec un style un peu rétro, mais très agréable.


Sortie: Mars 2019
Editeur: Marvel
Où le trouver: Se trouve en comic shop en VO.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Avis-Bon.jpg.

Paragraphe

Bonne introduction pour cet évent et cet univers. Vite, allons découvrir la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *