Récit Complet Justice League HS 1 (Urban – 2017)

2011, la maison d’édition DC ne se porte pas très bien et décide de relancer ses titres après un mini event, Flashpoint, qui marquera un nouveau départ en faisant plus ou moins table rase sur 50 ans de continuité.

Cette opération fut une belle réussite, avec des titres de qualité, et une belle augmentation des ventes. Mais voilà, au fil des mois, la qualité des titres a chuté… chuté… chuté, et ce n’est pas le catastrophique crossover Convergence qui aura pu sauver DC du naufrage.

Une nouvelle fois, DC tente, via un mini event, de relancer la machine. Après Flashpoint, place à Rebirth.

Geoff Johns qui s’était vu confier la lourde tache de sauver les meubles en 2011 reprend la plume aux côtés d’illustres dessinateurs (Gary Frank, Ethan Van Sciver, Ivan Reis, Phil Jimenez) pour tenter de ré-itérer l’exploit.

Une nouvelle fois, Flash est au centre de l’intrigue. Wally West, un des personnages passés à la trappe suite à Flashpoint, fait son retour, de manière fugace. Par de courtes apparitions auprès de personnages emblématique de l’univers DC, il espére attirer l’attention sur lui, que quelqu’un se souvienne de lui et parvenir ainsi à la faire revenir. Wally semble être le seul à avoir conscience que quelque chose cloche dans cet univers post-Flashpoint. Geoff Johns place quelques éléments troublant, des références aux Watchmen, et des éléments intriguant, comme la lettre du père de Bruce Wayne. Difficile de voir où tout cela va nous emmener, mais une chose est sûre, on a envie d’en savoir plus.


Sortie: 2017
Editeur: Urban Comics
Où le trouver: En kiosque et comic shop.

  • DC Univers Rebirth 1

Avis: Un nouveau départ qui s’annonce intriguant et encourageant ! Espérons que DC en profite pour relancer ses titres de belle manière, et ne laisse pas tomber les intriques comme cette avec Pandora en 2011.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *