Petite partie de Shadowrun avec Ludodiem

Il y a quelques jours, l’association Ludodiem organisait une soirée Jeu de Rôle. Après In Nomine Satanis, Loys nous faisait découvrir Shadowrun. Pour ma part, j’avais déjà eu l’occasion de tester assez superficiellement le jeu dans ma jeunesse, et j’avais plutôt hâte de le (re)découvrir.

Sans rentrer trop dans les détails, Shadowrun se passe dans un univers futuriste uchronique et cyberpunk. Il s’agit d’une projection futuriste du monde des années 1990 et non d’un univers totalement imaginaire. L’action de la première édition se déroulait en 2050, mais au fil des éditions, la trame temporelle a évolué et pour la 4e édition, le jeu se déroule ainsi en 2070.

Le jeu mélange donc univers technologique avancé, ultra connecté dirigé par des méga corporations, mais également avec une présence marquée de la magie qui a fait son retour, avec le retour des elfes, nains, etc.

Les joueurs jouent des shadowrunners (coureurs de l’ombre), mercenaires qui vont se voir confier le sale travail des méga corporations, dans des missions flirtant toujours avec la légalité.

Pour cette première mission, nous devions récupérer un container sur un quai de déchargement d’un port. Si nous connaissions pas le contenu exact du container, nous nous doutions qu’il devait avoir de la valeur et qu’il serait certainement bien gardé. Il allait donc falloir être discret, mais se tenir prêt à affronter les gardes.

Cette première partie nous a donné à tous l’envie d’aller un peu plus loin avec nos shadowrunners, et pour ma part d’en découvrir un peu plus sur cet univers, peut être en lisant quelques ouvrages ou en testant les quelques jeux vidéo tirés de l’univers Shadowrun (sur Megadrive ou Xbox 360)

              

Si vous êtes intéressés pour vous joindre à nous pour une prochaine partie, contactez nous sur la page Facebook de Ludodiem.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *