Ma Life: Même pas peur… et pourtant

Dimanche 25 Octobre: Dernier jour de congé. J’avais prévu de passer une journée « détente ». J’ai donc commencé de manière agréable par une partie d’Everdell, et l’extension Pearlbrook.

Dans cette extension, on ajoute un nouveau plateau de jeu avec l’apparition d’un monde aquatique. De nouvelles cartes dédiées, de nouveaux événements, ainsi qu’un nouveau meeple, « l’ambassadeur », font également leur apparition.

Avec Pearlbrook, il y a encore plus de matos !

Bien sûr, le mode solo est toujours présent, car Rugwort le Rascal ne va pas se contenter d’attaquer les terres d’Everdell, mais il convoite également les mondes aquatiques.

Cette extension permet de modifier un peu le gameplay. J’ai bien aimé cette première partie. Je n’ai pu effectuer que la première année, car un impondérable m’a interrompu. Et oui, notre lave-vaisselle a une nouvelle fois fait des siennes: il ne voulait plus se vider.

J’ai donc interrompu mes activités ludiques et ai entrepris un nouveau démontage de la bête. Après quelques investigations, j’ai constaté que la pompe était particulièrement encrassée.

L’intérieur de la pompe… beurk !

Un petit nettoyage et s’était reparti !

Je suis ensuite retourné à mes activités ludiques, mais après l’ambiance bucolique d’Everdell, j’ai basculé dans le monde oppressant de Nemesis.

Nemesis… un jeu qui fait peur ?

Dans ce jeu, on incarne un membre d’équipage du vaisseau Nemesis qui se réveille d’hibernation et découvre le cadavre d’un membre de l’équipage. Quelque chose semble ne pas tourner rond dans le vaisseau, et tous ceux qui auront vu les films Alien pourront facilement imaginer ce qui attend les joueurs.

N’ayant pas joué à ce jeu depuis quelques mois, j’ai passé pas mal de temps à relire les règles, et faire la mise en place. Et n’ai finalement pas eu le temps de commencer ma partie. Mais tout est prêt pour demain soir !

Car, en effet, j’avais prévu d’autres activités pour la soirée. Deux reportages TV me faisaient envie. Tout d’abord, un reportage sur M6, dans 66 Minutes, reportage dédié à la boutique Le Temps des Retrouvailles, une boutique de jouets recyclés installé dans notre village !

Et un reportage sur France 5 dédié aux Fake News, et qui faisait le focus sur le mouvement Qanon, un mouvement d’origine américaine, né sur les réseaux sociaux, et qui soutient Trump face à un pseudo complot de ses adversaires politiques, qui seraient en fait un groupe pédophile ! ! ! Un mouvement persuadé qu’il doit sauver le monde de ces personnes et qui pensent que Trump est le seul à pourvoir les conduire à la victoire.
Ce mouvement a gagné une énorme d’importance ces derniers mois grâce (ou à cause) de Facebook et de son algorithme qui propose des informations en fonction de ses centres d’intérêt.

Le reportage faisait ensuite le focus sur Bolsonaro et sa campagne présidentielle basée sur la propagation de Fake News via Whatsapp.

Dans les deux cas, on voit l’impact de la propagation des Fake News et comment les politiques en jouent. Bolsonaro a été élu entièrement grâce à ce procédé, et Trump, soutenu par un mouvement Qanon qu’il ne condamne pas, pourrait également se faire réélire grâce à cela.

Et tout cela fait finalement bien plus peur que les Aliens de Nemesis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.