Kickstarter: C’est mal (pour mon portefeuille)

Depuis quelques années, le jeu de société est devenu un véritable phénomène, et le système de financement participatif a permis à de nombreux jeux à voir le jour. Certains d’entre eux ont même eu ensuite un véritable succès commercial en boutique.

Jusqu’à maintenant, je n’avais pas trop cédé à la tentation de participer au financement de jeux, à part un ou deux petits jeux sur la plateforme française Ulule. Bien évidemment, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs jeux qui ont vu le jour suite à des campagnes Kickstarter, comme Outlive ou Clans of Caledonia, deux jeux que j’ai particulièrement bien aimés !

Mais depuis ce début d’année, je me suis montré faible. Voici donc quelques beaux projets que j’ai décidé de soutenir.

Tout d’abord, Everdell, un jeu pour lequel j’ai craqué essentiellement pour sa direction artistique. Certes le jeu est en anglais, mais il semble accessible et j’espère pouvoir y jouer avec mes enfants: Dans la charmante vallée d’Everdell, les joueurs vont devoir guider un groupe de créatures pour construire et étendre leur citée avant l’arrivée de l’hiver.

Dans un tout autre registre, j’ai choisi de soutenir Nemesis the board game, un jeu aux relents d’Alien. Les joueurs se réveillent dans un vaisseau alors qu’ils semblent avoir perdu la mémoire. Chacun aura un objectif personnel à accomplir, mais tous devront coopérer pour espérer survivre dans ce vaisseau dont ils n’ont plus aucun souvenir. Il faudra bien sûr rester discrets pour éviter d’attirer l’attention des créatures extra-terrestres.

 

Là encore, le design du jeu est superbe, et les contre parties offertes très nombreuses, avec un nombre astronomique de figurines. J’ai vraiment hâte de tester ce jeu.

 

Enfin, on fini par Batman Gotham City Chronicles, le nouveau jeu de Monolith, à qui ont doit entre autre Conan. Là, c’est mon côté fan de comics et de l’univers de Batman qui m’a fait céder.

Un joueur va ici incarner une équipe de vilains, alors que les autres incarneront les super héros. Le jeu reprend une partie des mécaniques éprouvées de Conan, et devrait se montrer intéressant à jouer.

Ici encore, le nombre de figurines offertes est énorme… Bref, de longues heures de jeu en perspective !

Je reviendrai plus en détails sur chacun de ces projets plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *