A quoi je joue: Stardew Valley

Voilà plusieurs semaines que Stardew Valley est maintenant disponible sur PS Vita. Je l’avais initialement acheté sur PS4, mais n’avais pas vraiment trouvé le temps d’y jouer jusque là.
Avec le Cross buy, je peux maintenant profiter de la version PS Vita, qui se prête mieux à ce genre de jeu.
Et quoi de mieux que les vacances pour se mettre au jardinage sans se fatiguer !

Ma modeste maison

Vous incarnez un jeune homme, ou une jeune femme, qui en a marre de sa vie au bureau et décide de venir vivre dans la vieille ferme de son grand père décédé. Arrivé dans le petit village de Stardew Valley, vous allez devoir aménager les alentours, couper du bois, tailler les ronces, faire un potager.
Après quelques semaines, votre potager s’agrandira, et vous pourrez revendre vos récoltes à Pierre, le gérant du magasin du village.

Une partie de mon potager, équipé d’arrosages automatiques

Mais très vite, vous allez vous rendre compte que les possibilités offertes dans ce petit jeu au look rétro sont monstrueuses, cultiver fruits et légumes, élever vaches ou poules, pêcher, agrandir votre ferme, cuisiner, aller à la mine, marchander, tisser des liens avec les villageois, participer aux fêtes, et même rencontrer votre dulcinée pour fonder une famille.

Mes 3 vaches

Tout se construit, s’achète ou se vend. Mais il va falloir faire des choix, car la durée des journées est limitée. Certaines tâches pourront s’automatiser au fil des améliorations de votre matériel, mais vous aurez l’impression d’avoir toujours plein de choses à découvrir et que la journée n’est jamais assez longue.

Un exemple des fruits et légumes (que j’ai découvert, il y en a encore de nombreux inconnus)

Voilà le premier jeu depuis très longtemps qui m’occupe plus de 20 heures, et pour lequel je ne suis toujours pas lassé. Même mes enfants qui viennent de le découvrir, sont devenus accros, lâchant un peu pour l’occasion Fortnite (un peu seulement). 

Si vous avez aimé les Animal CrossingHarvest Moon, ou autres jeux de gestion, alors vous accrocherez forcément à ce petit jeu. A noter qu’il est aussi disponible sur Switch. Enfin, sachez que même s’il n’existe pas en français en dehors de la version PC, vous pourrez en profiter sans avoir un bon niveau dans la langue de Shakespeare.

Pour finir, si vous voulez vous faire une petite idée des possibilités du jeu, je vous invite à jeter un œil au Wiki ici, qui détaille tout ce qu’il est possible de faire, comment et la valeur de revente ! Comme dirait Barney: hallucinant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *